mercredi 16 mai 2018

L’immigration massive est responsable de l’homophobie massive


Communiqué de presse de Ludovic Pajot, député du Pas-de-Calais du 16/05/2018

Ce mardi 15 mai, l’association SOS homophobie a publié son rapport annuel sur l’homophobie en France. On y apprend notamment que les actes homophobes ont augmenté l’an dernier de 4,8% par rapport à 2016 pour un total de 1650 témoignages d’actes homophobes recueillis. Plus grave, l’association a recensé 139 agressions physiques en 2017 soit une hausse de 15% par rapport à l’année précédente.

Au-delà de ces chiffres inquiétantsce rapport mentionne un certain nombre de faits divers qui illustrent le quotidien de peur et d’angoisse subi par des Français insultésmolestés et quelquefois lynchés pour leur seule orientation sexuelle.

Contrairement à certains raccourcis qui ciblentnaïvement ou idéologiquement, la responsabilité des débats sur le mariage pour tous ou ceux sur la PMA-GPA, un grand nombre d’actes homophobes sont le fait de populations étrangères qui considèrent l’homosexualité comme une déviance honteuse voire un crime.

Ainsi, dans certains quartiers où le « vivre-ensemble » règne en maître, les homosexuels sont traqués et attaqués régulièrement. En parallèle, les discours haineux de certains prêcheurs islamistes accompagnent et cautionnent ces violences intolérables.

Cette réalité confirme le lien évident entre immigration massive et insécurité massive. Pour lutter contre ce fléau qui gangrène la vie de bon nombre de Français (femmes, personnes âgées, homosexuels, chrétiens), le Front National propose l’arrêt immédiat de la folle politique migratoire menée depuis 30 ans, une lutte acharnée contre le communautarisme violent et la restauration de l’assimilation républicaine notamment à l’école.