mardi 1 mai 2018

Nice : Marine Le Pen salue les actions anti-migrants des Identitaires


Pour la première foisMarine Le Pen est à Nice ce mardi 1er mai et non à Paris. Accompagnée de ses alliés européens, elle y est pour défendre « l'identité » et « la souveraineté des Nations ». A cette occasion, la présidente du Font National est revenue sur les actions anti-migrants menées dans les Alpes voisines par le mouvement Génération Identitaire (GI).

Les militants de GI n’ont « pas commis de délit »

« C'était une belle opération de communication (et) quelque part il faut au moins leur rendre cet hommage », a estimé Marine Le Pen après avoir déposé une gerbe « A Jeanne pour la France » au pied d'une statue de Jeanne d'Arc, avec plusieurs élus FN. Les militants de GI « ont forcé l'ensemble de l'hémicycle de l'Assemblée nationale à réclamer, y compris sur les bancs de la gauche, que ce soit la police qui protège nos frontières. Eh bien je suis heureuse de ce revirement », a-t-elle ajouté.

« S'ils (les militants de Génération Identitaire, NDLR) n'ont réussi que cela, c'est déjà une grande victoire pour eux », a poursuivi la députée du Pas-de-Calais. Selon elle, les militants de GI n’ont « pas commis de délit ». « En revanche, les groupuscules d'extrême gauche qui font passer des migrants clandestins en France, eux, commettent un délit et on attend que la fermeté de l'Etat s'applique », a-t-elle souligné.