mardi 8 mai 2018

« Une once d’action vaut une bonne théorie » - Friedrich Engels


Tribune du Docteur Muriel FiolVice présidente du Groupe Front National Provence-Alpes-Côte d’Azur du 07/05/2018

Notre système de santé va bientôt découvrir son 24e plan depuis 1974.

Alors que Patrick Bouet, président du Conseil National de l’Ordre des Médecins, ose dire haut et fort que notre système de santé est au bord du chaos, « à bout de souffle », dans un livre à sortir ce mercredi 9 mai, au titre évocateur « Santé, explosion programmée », nos politiques se contentent de mesurettes coûteuses et inefficaces.

Or, il faut bien le dire, l’avenir n’est pas à l’optimisme.

L’impératif économique comme seul objectif, assorti d’une maîtrise budgétaire à laquelle technocrates et politiques aspirent depuis plus de quarante ans sans réel succès, ne sont pas les solutions pour un système qui n’a pas su évoluer structurellement avec les progrès de la médecine.

Le décloisonnement entre ville et hôpital, entre public et privé, est devenu une priorité pour ces deux entités qui doivent être complémentaires, et surtout plus libres de s’organiser et d’imaginer ensemble leur futur.

Force est de constater que « la survie de notre système de santé n’est due qu’à l’engagement, étonnant et forçant le respect, de l’ensemble des professionnels de santé ».

Mobilité, interconnexion, décloisonnement administratif doivent être des solutions originales qui sortent des sentiers battus, pour des territoires avec leur particularisme.

Nous proposons ainsi :

* la simplification de mise en place de consultations délocalisées de médecins dans les territoires ruraux sous dotés qu’ils soient libéraux ou hospitaliers, sans freins administratifs paralysants,
la généralisation d’e-consultations dans tous les domaines, et non pas uniquement réduites frileusement à quelques spécialités,
la décision tant attendue de briser les carcans administratifs qui dégoutent les médecins retraités de reprendre du service par solidarité.

Tout ceci constituerait une avancée certaine et rapide pour une meilleure couverture médicale de tous les territoires.

La réactivité et la liberté d’organisation pour les professionnels de santé, qui sont contraints actuellement dans leurs initiatives par une Assurance Maladie et des Agences Régionales de Santé sclérosées, constituent la seule base d’un débat politique et économique dans lequel les élus du Front National seront présents.

De nouveaux concepts, et de nouveaux modes de financement sont à envisager, avec très certainement une gestion multi partenariale, tout en préservant le libre choix et un accès aux soins pour tous.

Voilà bien les défis à relever. Politiques, réagissez ! Il y a urgenceNous avions le meilleur système de Santé que le monde entier nous enviait et il est moribond.

Donnez aux professionnels de Santé la liberté de relever ce défi : c’est le leur. La santé des Français en dépend et ils y sont attachés.

Les élus du Groupe Front National Provence-Alpes-Côte d’Azur seront force de proposition dans ce domaine qui touche tous les Français.