jeudi 28 juin 2018

Accueil des migrants en Bourgogne Franche-Comté : l’exécutif Dufay censure la vérité


Communiqué de Julien Odoul président du groupe RN au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté du 28/06/ 2018

Ce 28 juin, pour la première journée de l’assemblée plénière du Conseil régional de Bourgogne Franche-ComtéMarie Guite Dufay a joué de provocations et de mauvaise foi à plusieurs reprises concernant les différents problèmes liés à l’accueil des migrants dans la région.

Abordant les conséquences de l’immigration massive et sauvage dans son discours introductif, Julien Odoul a été censuré par la présidente socialiste pour avoir évoqué les viols et agressions perpétrés par certains migrants dans la région. Il ne fait pas bon parler du quotidien et du monde réel.

Niant des réalités pourtant publiées dans la presse et ulcérée par une vérité qui dérangeMarie-Guite Dufay a coupé le micro de Julien Odoul en lui demandant des excuses et de revenir sur ses propos. Refusant de s’abaisser au mensonge de l’exécutif, le président du groupe RN-BFC a continué son intervention provoquant les insultes et le départ organisé de l’hémicycle des élus socialo-macronistes de la majorité.

Les apôtres du « vivre-ensemble » avec les migrants étaient contredits dans la foulée par la présentation du nouveau préfet de Région qui évoquait les mêmes problématiques migratoires et sécuritaires

N’en déplaise aux furieux représentants de la pensée unique, les élus du groupe Rassemblement National continueront de dénoncer l’accueil et l’installation des migrants en Bourgogne Franche-Comté et de demander l’arrêt de toutes les aides octroyées par l’exécutif.

Page Facebook du groupe RN  au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté