vendredi 6 juillet 2018

Gros divorce chez Les Patriotes de Florian Philippot


C'est la fin de la collaboration entre Sophie Montel et Florian Philippot.

L'eurodéputée a décidé de claquer la porte de son mouvement alors qu'elle y était pourtant la numéro 2. « Après avoir quitté le Front National, dont l'aspect dysfonctionnel apparaît chaque jour un peu plus, je refuse de cautionner les mêmes dérives au sein de ma nouvelle formation. Nous devons préparer une vaste coalition qui amènera la grande alternance que le pays attend. Sur ce chemin, long et difficile, la divine solitude de Florian Philippot est un obstacle », a-t-elle écrit dans un communiqué dont L'Express se fait l'écho.

Elle remet en cause l'entourage de Florian Philippot

Sophie Montel remet en cause les personnes qui entourent le responsable du mouvement. Selon elle, elles ne lui permettent pas de se réinventer. « Cette solitude est voulue et encouragée par un entourage qui nuit à la clarté du message des Patriotes. Cet entourage, composé de Damien PhilippotFranck de la PersonneFerial Mostefai et Joffrey Bollée, est à l'opposé des convictions et des valeurs qui sont les miennes et maintient Florian Philippot loin des préoccupations du peuple français », a-t-elle poursuivi.

Selon les informations de l'Express, Sophie Montel n'a pas annoncé en amont à Florian Philippot qu'elle quittait le mouvement alors qu'elle aurait déjeuné avec lui mercredi. Bien qu'elle assure partager toujours la même ligne souverainiste de l'ancien numéro 2 du FN (aujourd'hui RN), elle regrette que « le mot progressisme soit utilisé à toutes les sauces » et que « les électeurs du Front National soient traités de fachos ».

Le 05/07/2018


Note BYR : Il était évidemment prévisible que la tentative d'OPA de monsieur Philippot sur l'électorat véritablement patriote ne fonctionerait pas. Madame Montel vient de s'en aperçevoir...